Ferme, métairie de la Chussonnerie

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
La plus ancienne mention de la métairie de la Chussonnerie que nous connaissions se trouve dans un aveu de 1693, où elle est citée comme voisine de la métairie de la Grande Roulière. Sa plus ancienne représentation se trouve sur l'Atlas Trudaine, vers le milieu du XVIIIe siècle. La maison actuelle semble antérieure au XVIIIe siècle. Quant à l'étable à bovins-grange, elle porte sur le pignon l'inscription suivante, attestant probablement une reconstruction : JAPARTIEN A MLE MODESTE PERVINQUERE ANNEE 1790. Il s'agit de Thérèse Modeste Pervinquière (1757-1823), épouse d'Antoine Léon Pranger de 1793 à 1796. En 1816, selon les documents cadastraux, Modeste Pervinquière est toujours propriétaire de la Chussonnerie, en tant que veuve Pranger ; en 1845, la métairie appartient à Hilaire Charlot, de Niort. Au XXe siècle, la maison a été profondément remaniée et modernisée ; il semble qu'auparavant, l'étage actuel était un simple étage de comble.
Datation des campagnes principales de construction :

18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans

Vaisseaux et étages :

1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre ; en charpente

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Lieu :

Chussonnerie (la)

Latitude :

46,44843237 X

Longitude :

-1,14361060 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée