Maison

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2009

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Par un acte notarié, nous savons que des travaux très importants ont été entrepris dans cette maison par Marie Louise de Thomasset, entre 1777 et 1788 ; en voyant l'escalier et les façades, on peut quasiment les assimiler à une reconstruction. Par la suite, on note des travaux (dits de reconstruction dans les matrices cadastrales) exécutés en 1832 pour Dedion d'Aumont ; l'observation laisse penser que, cette fois-ci, il s'agit seulement d'un remaniement. Quant à la construction de l'orangerie et à l'extension des communs, postérieures à la levée du plan cadastral de 1845, elles datent sans doute de la seconde moitié du XIXe siècle. Enfin, plus récemment, la maison a appartenu à un architecte luçonnais, Alexandre Piard, qui l'a redécorée intérieurement au cours du deuxième quart du XXe siècle ; la cheminée en faïence - dont nous connaissons des dessins de Léon II Ballereau en 1925, 1926 et 1928 pour d'autres demeures - date de cette campagne. Sous l'Ancien Régime, la demeure ressortissait du fief de l'évêque. Actuellement, elle est divisée en deux habitations ; pour cela, une porte a été ouverte sur la rue et un escalier en bois a été construit au n° 12.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 18e siècle;18e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile creuse

Type de couverture :

toit à longs pans

Vaisseaux et étages :

1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Petit-Pavé

Rue :

Petit-Pavé

Latitude :

46,45337032 X

Longitude :

-1,16954692 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

escalier

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AD Vendée. 3 E 49/56 (étude Jouanneau) : Vente de la maison par les héritiers de Marie Louise de Thomasset à Geneviève et Catherine Surineau de la Ménolière, le 30 avril 1788. L'acte précise que la demoiselle de Thomasset a acheté la maison à Marie Madeleine Laforest, veuve Baranger, le 29 mars 1777 et que, suite à cet achat, elle a fait de très importants travaux dans la maison.;AD Vendée. E dépôt 128. 1 G 5 : Registre des augmentations et diminutions de l'impôt foncier, établi à partir du cadastre de 1816, pour les années 1827-1845 : pour la parcelle M 127, à l'année 1832, on note des travaux - dits de reconstruction - pour Dedion d'Aumont.