Centre aéré dit Patronage Saint-Louis

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2010

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Le patronage Saint-Louis est une fondation du curé de Luçon Louis Charpentier, dans le but de procurer des occupations sportives et culturelles aux enfants de 12 à 14 ans, dans un cadre paroissial. Provisoirement, les réunions se déroulèrent dans une salle située dans le jardin de l'école du Sacré-Coeur, rue du Port. Puis, des bâtiments furent construits sur un terrain acheté à Monsieur Gentilz en 1892 ; ils furent inaugurés par Monseigneur Catteau, évêque de Luçon, le 29 août 1896, peu après leur achèvement. Le vocable de Saint-Louis est un hommage au curé Louis Charpentier, fondateur du patronage, et à son vicaire Louis Soulard, qui en était directeur. Le petit bâtiment nord abritait une chapelle, puis la conciergerie. A l'intérieur du bâtiment principal se trouvait une salle de théâtre et de cinéma. Le bâtiment en retour était consacré au sport et à la musique. Dans le jardin, enfin, il y avait un théâtre de verdure. Actuellement, les bâtiments sont désaffectés ; ils vont être vendus et, probablement, détruits pour construire une demeure à leur emplacement.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; moellon ; enduit

Matériau(x) de couverture :

tuile plate

Type de couverture :

toit à longs pans

Vaisseaux et étages :

en rez-de-chaussée

État de conservation :

désaffecté

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Adresse :

Pont-Gentilz

Rue :

Pont-Gentilz

Latitude :

46,45097698 X

Longitude :

-1,16486385 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

Archives paroissiales, registres de délibérations de la fabrique : Renseignements sur le patronage Saint-Louis en 1889 et 1896.