Peinture monumentale ; plafond : décor ornemental

Pays de Haute-Sarthe et Pays d'Alençon

Références

Auteur :

Leduc Christine ; Davy Christian

Date d’enquête :

2003

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Département de la Sarthe.

Historique

Commentaire historique :
Le décor fut vraisemblablement exécuté dans la première moitié du XVIIe siècle. Il s'agit d'un témoin assez rare de la décoration d'une maison de notables située à la campagne. Au début des années 1990, le décor avait été caché par une couche de peinture rouge passée sur les solives ou endommagé sur la majeure partie des murs lors de vaines tentatives de dégagement. Après ces travaux réalisés par le propriétaire d'alors, la maison changea de main en 1995 et les nouveaux propriétaires décidèrent de la restaurer entièrement. A l'issue de ces travaux, Anne-Marie Guitton et Gérard Gasnier s'interrogèrent sur la possibilité de restauration des peintures du plafond. Un test de restauration était indispensable. Ils en confièrent la réalisation au restaurateur-conservateur Brice Moulinier et à son collaborateur Frédéric Quilly. Finalement ce fut un large test très convainquant qui fut effectué entre les mois de mars et d'avril 2004.

Description de l'objet

Commentaire descriptif :

Le décor peint est réalisé sur un enduit pour les murs et directement sur le support pour les solives et la poutre du plafond. Les entrevous sont couverts d'un mortier de torchis, puis d'un d'enduit de chaux mêlé vraisemblablement de poils d'animaux à moins qu'il ne s'agisse de fibres végétales. La couche picturale y a été appliquée sur un badigeon de chaux. La palette est composée de rouge, jaune, marron, brun, gris et de noir. Brice Moulinier restaurateur a constaté que de nombreux pigments se sont oxydés, notamment le rouge des entrevous qui est devenu noir (fig. 20 et 21). Il s'agissait peut-être de rouge de mercure selon le restaurateur. Le plafond peint est enrichi d'une frise dans la partie haute du mur, mais rien n'a été retrouvé ailleurs sur les parois dont les enduits ont été entièrement piquetés. Les murs pouvaient soit avoir reçu un décor peint soit, et c'est plus probable, être recouvert de dispositifs mobiles comme des tentures.

Catégorie technique :

peinture murale ; menuiserie

Matériaux et techniques :

enduit (support) : peinture à l'huile, polychrome ; badigeon (support) : peinture à l'huile, polychrome ; bois (support) : peinture à l'huile, polychrome

Représentation :

ornement à forme géométrique ; ornement à forme végétale ; à cartouche ; à losange ; à rinceaux

Précisions sur la représentation :

Des cartouches imbriqués forment un motif continu sur la frise qui se poursuit à l'identique sur la poutre. Le fond de ces cartouches est peint alternativement en rouge, jaune et marron et porte des motifs de rinceaux terminés de ponctuations. Les entrevo

Dimensions :

h = 32 ; la = 167 Ces dimensions sont celles du cartouche jaune (fig. 14). La longueur des cartouches varie entre 147 et 177 cm. La hauteur de la frise sous la poutraison est de 40 cm.

Etat de conservation :

oeuvre mutilée ; mauvais état ; oeuvre dissimulée ; oeuvre restaurée

Localisation

Département :

72

Aire d'étude :

Peintures murales en Haute-Sarthe et Pays d'Alençon

Commune :

Degré

Lieu :

Grandes-Haies (les)

Latitude :

48,05617047 X

Longitude :

0,06451452 Y