Patrimoine


+ d'informations

L'architecture de l'administration et des services

121 édifices ont été répertoriés, dont 80 étudiés, relatifs aux services destinés aux citoyens, dans les domaines scolaire, administratif, financier, hospitalier, judiciaire, militaire (sauf les enceintes relevant des ensembles urbanistiques), culturel, sportif, loisirs, jardins. Les bâtiments datent très majoritairement des XIXe et XXe siècles, répartis à 80% sur la rive gauche. A l'exception du château, les plus anciens répertoriés sont néanmoins situés sur la rive droite de la Doutre, comme l' hôtel-Dieu Saint-Jean ou la léproserie Saint-Lazare pour citer le XIIe siècle.  [...]


Extrait du plan cadastral de 1936, section E2.
+ d'informations

Maison

D'après les matrices cadastrales, la maison a été édifiée en 1872. Son architecture laisserait plutôt supposer une construction dans le dernier quart du XIXe siècle et une transformation radicale dans l'entre-deux-guerres. Le bâtiment de dépendance a sans doute été réalisé à la fin du XIXe siècle.


Vue de situation.
+ d'informations

Immeuble

Construit vers 1830 en relation avec le percement de la rue.



Vue d'ensemble sur rue.
+ d'informations

Front bâti (5 hôtels, dont hôtel Métivier)

Hôtels sur rue, construits dans les années 1850. Les n° 2-4 forment un lotissement à deux unités d'habitation construit en 1854 pour Thomas Métivier, procureur général de la Cour d'appel, qui en sera ultérieurement le premier président. Le magistrat se réservait la partie la plus importante, à l'angle de la rue de Bel-Air et de la rue de Létanduère. Une troisième unité, au n° 6 de la rue, est indiquée dans les matrices cadastrales de 1882 comme une partie de servitudes, bien qu'elle présente également l'aspect d'un hôtel particulier (peut-être construit peu après, dans ces années 1880 [...]



Vue d'ensemble.
+ d'informations

Rangée de maisons

Rangée construite dans la deuxième moitié du XIXe siècle ou dans les toutes premières décennies du XXe siècle.


Vue de face.
+ d'informations

Statue : saint évêque

La statue a été exécutée à la fin du XVIIe ou au début du XVIIIe siècle et remaniée à une époque indéterminée.