Peinture monumentale

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2006

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette oeuvre est vraisemblablement postérieure à l'incendie de la chapelle, survenu à une date que l'on ignore avec précision, mais après le 6 décembre 1674. D'une part, il semble difficile que ce décor ait survécu au sinistre. D'autre part, il n'est pas mentionné dans la correspondance de Mère Marguerite Choquet de Saint-Luc, datée de 1640 à 1674, alors que la religieuse relate en détail les événements artistiques du couvent. On serait donc tenté de penser que le décor peint n'existait pas avant l'incendie et qu'il fut exécuté au cours du dernier quart du XVIIe siècle, lors de la réfection de la chapelle, comme d'ailleurs les retables - notamment celui du maître-autel, qui porte les armoiries de Mgr de Barillon, évêque de 1671 à 1699. En 1972, l'oeuvre a été restaurée par R. Cassin. Selon le restaurateur, le dessin au crayon de certains détails projetés et non exécutés apparait, notamment le livre d'un ange musicien, changé en partition ; en revanche, il n'a constaté ni repeints ni reprise. Lors de la restauration, Cassin a remplacé quelques planches près de l'autel et refait leur décor ; en outre, il a remis en état les 4500 clous.

Description de l'objet

Commentaire descriptif :

Le lambris est constitué de planches de pichpin fixées par 4500 clous.

Catégorie technique :

peinture murale

Matériaux et techniques :

pitchpin (support) : peinture à l'huile

Représentation :

ange : agenouillé, eucharistie ; saint Jean Baptiste, saint Jean l'Evangéliste, saint Pierre, saint Paul : en buste ; Les Instruments de la Passion ; Saint-Esprit ; ange, angelot, nuée, guirlande, instrument de musique, aigle, I.H.S., A.M., coeur : flèche

Précisions sur la représentation :

En partant du choeur, les six panneaux centraux sont successivement ornés de l'Adoration du Saint-Sacrement par des anges, d'angelots, d'anges dans une nuée, des Instruments de la Passion, d'anges musiciens et d'une nuée ; au milieu figure la colombe du S

Dimensions :

l = 3300 ; la = 750 La largeur correspond à celle de l'oeuvre développée.

Etat de conservation :

oeuvre restaurée

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,45568327 X

Longitude :

-1,17048457 Y

Documentation

Documents d'archives :

Archives des Ursulines de Jésus, Chavagnes-en-Paillers. Registre 1 (copie des lettres envoyées entre 1640 et 1674 par mère Marguerite Choquet de Saint-Luc) : - Une lettre non datée, postérieure au 6 décembre 1674, fait allusion à l'incendie ayant occasionné la perte des ornements de la chapelle, celle des tableaux, des livres et du linge. En revanche, il n'est jamais fait allusion au lambris peint tout au long de cette période.;Archives des Ursulines de Jésus, Chavagnes-en-Paillers. Dossier sur la restauration de la chapelle, notamment celle des lambris de couvrement par R. Cassin, en 1972.;Conservation des Antiquités et Objets d'Art de Vendée : Dossier sur la restauration de l'œuvre, par R. Cassin, en 1972.

Bibliographie :

BOUREAU, Julien. La chapelle des Ursulines de Luçon. In De Richelieu à Grignion de Montfort. La Vendée au XVIIe siècle. Paris : Somogy éditions d'art ; Conseil général de la Vendée, 2005