Tableau : Saint Roch

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2007

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Comme celui de la chapelle Saint-Jean-Baptiste qui lui fait pendant, le tableau du retable de la chapelle Saint-Roch n'est signé ni daté et nous n'avons trouvé aucune mention le concernant dans les archives antérieures à la Révolution. L'analyse stylistique permet d'avancer qu'il s'agit bien de la peinture d'origine, exécutée au cours du troisième quart du XVIIIe siècle par le même peintre que le tableau de la chapelle Saint-Jean-Baptiste ; cette hypothèse est confirmée par la description donnée en 1841 par l'inspecteur des Bâtiments civils Grillon. Il est assez remarquable que, placé où il est, le tableau ait traversé la Révolution sans subir de grave dégradation ; une simple remise en état des autels des deux chapelles a eu lieu en 1815 par Fleury, peintre, sculpteur et doreur niortais.

Description de l'objet

Catégorie technique :

peinture

Matériaux et techniques :

toile (support) : peinture à l'huile

Représentation :

saint Roch, pèlerin, peste, ange, chien

Précisions sur la représentation :

Saint Roch, atteint de la peste, est visité par un ange et nourri par son chien.

Dimensions :

la = 113 Largeur prise avec le cadre.

Etat de conservation :

oeuvre restaurée

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,45435831 X

Longitude :

-1,16668695 Y

Documentation

Documents d'archives :

Archives de l'évêché de Luçon. Registre des délibérations du Conseil de fabrique : - Le 2 janvier 1814, on décide de nombreux travaux, notamment des réparations à faire aux deux autels latéraux du chœur. - Le 10 janvier, on confie ces travaux à Fleury, peintre, sculpteur et doreur à Niort. - Le 13 août 1815, les travaux sont faits et sont satisfaisants.;AN. F 19, 7222 : Rapport de Grillon, inspecteur général des Bâtiments civils, sur la cathédrale, en 1841. Il conteste le projet de reconstruction des autels-retables de saint Roch et de saint Jean. Le tableau est décrit ainsi : une fresque assez remarquable et bien conservée.