Ensemble du mobilier du grand salon : canapés, fauteuils, chaises, tables de décharge et tables de salon

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Le mobilier en acajou du grand salon a été acquis en 1846 et complété par la suite, notamment en 1850 et 1881. Il se compose de sièges (deux canapés, deux demi-canapés en tête-à-tête (causeuses), deux bergères, huit fauteuils, douze chaises) et de tables (deux dessertes, deux tables de salon, l'une quadripode, l'autre monopode). La première livraison est faite en 1846 par le marchand tapissier Coustey, 22 rue Montaigne, à Paris ; elle comprend un canapé, deux causeuses, six fauteuils et six chaises, tous en acajou et garnis de damas cramoisi ; en 1850, on ajoute des sièges dans le même style. Quant aux tables, d'un style diférent et plus tardif, on sait seulement que deux consoles en acajou sculptées apparaissent en 1850, une table de milieu en acajou à dessus de marbre, en 1881.

Description de l'objet

Commentaire descriptif :

Tous les meubles sont en acajou. Les sièges sont garnis de damas de soie rouge ; les deux tables de salon ont un dessus en marbre uni gris clair.

Catégorie technique :

menuiserie

Matériaux et techniques :

acajou : taillé, mouluré, décor en relief ; soie (rouge) : damas ; marbre uni : taillé, poli

Représentation :

fleur

Précisions sur la représentation :

Les tables ont un décor floral.

Dimensions :

h = 104 ; la = 182 ; pr = 63 Dimensions d'un canapé. Table quadripode : h = 74 ; l = 147 ; la = 90.

Etat de conservation :

bon état

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,45397226 X

Longitude :

-1,16616883 Y

Documentation

Documents d'archives :

Conservation des Antiquités et Objets d'Art de Vendée : Dossier sur l'œuvre, en particulier la copie des documents suivants : - Pièces de 1846, concernant l'achat au marchand tapissier Coustey, 22 rue Montaigne à Paris, d'un canapé, de deux causeuses, de six fauteuils et de six chaises en acajou, garnis de damas des Indes cramoisi. Le prix est de 1396 francs, acquittés le 18 mai 1846.;Archives de l'évêché de Luçon. 6 L 8 : Inventaire du mobilier de l'évêché (1825-1906) : Mention de nouvelles acquisitions pour le grand salon en 1846 (un canapé, deux causeuses, six fauteuils et six chaises en acajou, garnis de soie cramoisie), en 1850 (ajoût de sièges et de deux consoles en acajou sculptées), et en 1881 (table de milieu en acajou à dessus de marbre).

Bibliographie :

DELHOMMEAU, Louis. L'évêché de Luçon. 303. Arts, Recherches et Créations, 2001, n° 70