Ensemble d'une pendule et de deux chandeliers (garniture de cheminée) : Saint Paul

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette garniture de cheminée a été fournie à l'évêché en janvier 1847 par le marchand parisien Samson. Le cadran de la pendule porte le nom de Raingo frères, horlogers et bronziers parisiens ; l'ensemble sort vraisemblablement de leur atelier.

Description de l'objet

Commentaire descriptif :

La statue de la pendule est en bronze patiné ; le pied et les branches des chandeliers sont en bronze, en partie patiné, en partie doré. Le support de la pendule est en marbre noir, comme la tige et une partie du pied des chandeliers.

Catégorie technique :

bronze d'art ; horlogerie

Matériaux et techniques :

bronze : patine, doré ; marbre uni (noir)

Représentation :

saint Paul

Dimensions :

h = 70 ; la = 34 ; pr = 26 Dimensions de la pendule. Hauteur d'un chandelier : 82.

Etat de conservation :

bon état

Inscriptions :

inscription ; marque (gravée) Inscription sur le cadran de la pendule : Raingo fres Paris. Marque gravée au dos de la statue : 327.

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,45397226 X

Longitude :

-1,16616883 Y

Documentation

Documents d'archives :

Archives de l'évêché de Luçon. 6 L 8 : Inventaire du mobilier de l'évêché (1825-1906) : Mention de nouvelles acquisitions pour le grand salon en 1846 : pendule saint Paul en bronze avec mouvement régulateur (valeur de 450 francs) et 2 candélabres à 5 branches, bronze et marbre.;Conservation des Antiquités et Objets d'Art de Vendée : Dossier sur l'œuvre, en particulier la copie des documents suivants : - Devis daté du 17 décembre 1845, par Samson, 10 place de la Bourse à Paris, pour une pendule avec mouvement régulateur, saint Paul en bronze sur piédestal en marbre noir (450 francs) et 2 candélabres assortis à 5 branches, bronze et marbre noir (280 francs). - Lettre de Samson à l'évêque le 18 janvier 1847 : Suite au retard de l'évêché pour confirmer la commande, la garniture a été vendue ; toutefois, Samson promet que ses fournisseurs lui en procureront une identique, qu'il expédiera à la fin du mois.

Bibliographie :

DELHOMMEAU, Louis. L'évêché de Luçon. 303. Arts, Recherches et Créations, 2001, n° 70