Tabatière (tabatière à secret)

Luçon (commune)

Références

Auteur :

Réau Marie-Thérèse

Date d’enquête :

2008

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Ville de Luçon.

Historique

Commentaire historique :
Cette tabatière en or porte le poinçon de l'orfèvre parisien Jean-Marie Tiron et a été fabriquée entre 1763 et 1766, comme le montrent les lettres-dates. L'objet est accompagné d'une lettre, écrite le 29 avril 1826 à Mgr Soyer, par un prêtre nommé Giraudeau. Par cette lettre, le prêtre remet la tabatière au prélat, pour lui-même et ses successeurs, en relatant son histoire : elle fut donnée par Pie VI à un prêtre de diocèse de Cahors qui l'avait servi pendant son exil, puis fut vendue par ses héritiers à un banquier auquel Giraudeau l'a achetée. Dans le double-fond, est pliée une copie de cette lettre, certifiée conforme par Mgr Catteau.

Description de l'objet

Commentaire descriptif :

L'or est de trois couleurs : rose, jaune et vert. L'objet possède un double-fond avec un cadre, aujourd'hui vide, mais autrefois destiné à contenir un portrait.

Catégorie technique :

orfèvrerie

Matériaux et techniques :

or : repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, découpé

Représentation :

scène (pêche à la ligne, fond de paysage) ; scène (pêche, putti, fond de paysage) ; scène (repos, femme, putto, fond de paysage, architecture)

Précisions sur la représentation :

Sur le couvercle figure un scène de pêche à la ligne, sur le pourtour des putti pêchant, sur le fond une scène champêtre.

Dimensions :

h = 3,8 ; l = 7 ; la = 5,3

Etat de conservation :

bon état

Inscriptions :

poinçon de maître ; lettre-date ; poinçon de charge Le poinçon de maître est le deuxième poinçon de Jean-Marie Tiron, insculpé en 1761 : lettres J et T, un niveau, deux grains de remède, une fleur de lys couronnée. Les deux lettres-dates sont le Z de 1763

Localisation

Département :

85

Aire d'étude :

Luçon (commune)

Commune :

Luçon

Latitude :

46,45109205 X

Longitude :

-1,16423021 Y