Action et aides régionales

La Région dispose d’une richesse patrimoniale considérable puisqu’elle comporte des sites qui touchent l’ensemble de l’histoire française.

Parce qu’il porte une part de nos identités, raconte l’histoire et constitue un vecteur de développement culturel et économique essentiel pour nos territoires, la Région crée de nouvelles aides à la restauration, à la préservation, à la transmission du patrimoine qui viennent s’ajouter à un panel de dispositifs existants.

La Région intervient directement sur le terrain en conduisant l’Inventaire du patrimoine régional, mais également en soutenant par des aides, les initiatives locales en faveur du patrimoine. 

Le pôle partenariat et territoires, au service patrimoine de la Région, est l’interlocuteur des porteurs de projets de restauration ou de mise en valeur du patrimoine des Pays de la Loire et gère l'ensemble des demandes de subventions dans ce domaine:


Vous trouverez ci-joint les services en ligne ainsi que la présentation des règlements d’intervention relatifs aux aides régionales.

L'aide s’adresse au « petit patrimoine local » (lavoirs, puits, fours, granges, chapelles, retables, monuments aux morts…) qui ne fait pas l’objet de protection particulière, mais mérite d’être préservé pour sa valeur esthétique et ethnologique. Deux conditions à remplir pour bénéficier de ce coup de pouce : le nombre de contributeurs doit être au minimum de 20 et 70% du budget prévisionnel du projet doivent être déjà collectés par un moyen quelconque de financement participatif, et les aides publiques. Les bénéficiaires peuvent être des particuliers, associations, communes et leurs groupements de moins de 3 000 habitants, syndics de copropriété, fondations, Sociétés civiles immobilières support de patrimoine familial immobilier, etc.

De nombreux édifices religieux, notamment dans les communes rurales, ne sont pas protégés au titre des monuments historiques. Certains, pourtant, nécessitent des interventions urgentes. C’est pourquoi la Région a décidé de venir en aide aux communes, groupements de moins de 3 000 habitants et à leurs associations, pour la mise hors d’eau et hors d’air des édifices religieux ainsi que pour la restauration de leurs décors portés ayant un intérêt patrimonial et historique certain. La subvention régionale s’élève à 30% du budget global du chantier, avec une aide maximale de 100 000 € et une aide minimale de 9 000 €. L’assemblée régionale vient de voter une autorisation de programme d’1,2 M€ à cet effet.

La restauration du patrimoine non protégé est aidé par la Région dans le cadre des contrats de territoire avec les Pays pour les édifices publics, mais aussi par le biais du dispositif « Centres Anciens Protégés » pour les immeubles situés dans 5 secteurs sauvegardés des Pays de la Loire et dans 7 petites cités de caractère ayant une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (AVAP) ou une zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP). En 2013, 73 propriétaires privés ont été aidés.

Quarante communes homologuées ou homologables « Petites cités de caractère » se sont regroupées au sein d’associations départementales et régionales. La Région soutient financièrement cette structure de niveau régional et apporte une aide annuelle aux investissements de 38 de ces communes.

Cinquante-quatre musées, labellisés « Musées de France » sont répartis sur le territoire régional. Outre les interventions financières sur les grandes restructurations telles que le Musée des Beaux-Arts de Nantes ou le Musée Dobrée, la Région soutient les acquisitions et les restaurations des collections de ces structures au travers deux dispositifs cofinancés avec l’État, le Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées (FRAM) et le Fonds Régional d’Aide à la Restauration (FRAR)

Le patrimoine régional comprend plus de 2095 édifices protégés au titre des Monuments Historiques, aussi afin de préserver ce bâti remarquable, la Région accompagne financièrement  les travaux de restauration des édifices privés ou publics.

Du nouveau pour les monuments historiques

L’aide à la restauration du patrimoine protégé des édifices ou sites classés ou inscrits au titre des monuments historiques et exceptionnellement à leurs abords, vient d’être ouverte aux propriétaires non occupants. Elle s’adresse donc aux communes et leurs groupements, aux départements, offices d’HLM, syndics de copropriété, particuliers, sociétés civiles immobilières, associations, fondations, etc.

Les petites cités de caractère ont l’obligation de mettre en œuvre sur leur territoire communal une AVAP ou ZPPAUP. Afin de leur permettre de financer les études préalables, la Région apporte une aide aux communes de moins de 3000 habitantes (PCC ou non).

  • Favoriser la valorisation du patrimoine

Et pour développer la connaissance des patrimoines, un nouvel appel à projets « sensibilisation et animation du patrimoine » vient s’ajouter à l’appel à projets déjà existant « appropriation du patrimoine par les jeunes », qui fort de son succès, est reconduit pour 2017.
Ce nouvel appel à projets a pour ambition d’encourager les initiatives des communes et des associations en faveur de la connaissance et la valorisation de leurs patrimoines. Il portera une attention particulière aux liens créés entre les sites patrimoniaux et les acteurs culturels des territoires. Des actions spécifiques de sensibilisation en direction des jeunes – notamment les lycéens et les apprentis – sont en outre prévues pour la rentrée de septembre 2017.