Flée en vallée du Loir, Sarthe

Cliquez pour agrandir l'image La Chapelle Sainte-Cécile, à Flée. ©Bruno Rousseau

Cliquez pour agrandir l'image L’église paroissiale Saint-Pierre, dans le village de Flée. ©Bruno Rousseau

Cliquez pour agrandir l'image Au bord du Dinan, à Flée ©Bruno Rousseau

Cliquez pour agrandir l'image Flée, la rue des meuniers ©Bruno Rousseau

Située dans le sud-est de la Sarthe, en vallée du Loir, Flée est une commune rurale de 553 habitants qui s’étend sur 1 754 hectares. Elle est la réunion depuis 1807 des paroisses de Sainte-Cécile, Quincampois et Flée.

Dominée par l’église Sainte-Cécile établie sur un promontoire surplombant le Loir et le hameau de Port-Gautier, Sainte-Cécile était une petite paroisse vitivinicole principalement composée de fermes autour de coteaux creusés de caves. Construite à partir du XIe siècle, agrandie au XVIe siècle, l’église est devenue une chapelle de secours en 1872 à la demande des habitants. Elle a été classée au titre des monuments historiques en 1984. Elle a été restaurée, puis dotée de vitraux contemporains en 2018 (Sylviane Monthulé/Éric Boucher).
Quincampois était une petite paroisse de la vallée de l’Ire développée autour du prieuré-cure Saint-Julien, qui dépendait de l’abbaye Notre-Dame de Vaas. Quincampois compte principalement des fermes isolées.
Flée était une paroisse qui s’étendait autour de la vallée du Dinan. Dominant quelque peu le village, l’église Saint-Pierre est représentative de la construction religieuse en vallée du Loir, aux XIe et XIIe siècles (premières campagnes de construction), XVIe siècle (agrandissement avec un nouveau chœur) et XIXe siècle (adjonction de la chapelle Saint-Joseph et de la sacristie). Au XIXe siècle, le village de Flée s’est densifié et allongé, avec la construction de maisons en rez-de-chaussée ou à un étage, de la mairie-école de garçons et de l’école de filles tenue par des religieuses. La translation du cimetière médiéval des abords de l’église au nord du village, le long de la route de Thoiré-sur-Dinan, fut achevée en 1890.
Le territoire conserve un patrimoine diversifié, avec des fermes autrefois appelées bordages ou métairies, dont les logis les plus anciens peuvent remonter à la fin du XVe ou au XVIe siècle, quatre châteaux et manoirs établis à proximité des cours d’eau, et les moulins qui en dépendaient.

Rendez-vous à Flée les 27 et 28 novembre 2021

237 personnes ont participé à la conférence de restitution de l'inventaire de Flée et aux visites de la chapelle Saine-Cécile, du château d'Ourne, de la Motte Thibergeau et du bourg de Flée.

Partager cet article


Retour