Centre du Patrimoine de la Facture Instrumentale du Mans (CPFI) - Stage au diapason

Cliquez pour agrandir l'image Autour de Bernard Poulelaouen, son directeur, une partie de l’équipe des stagiaires en lutherie de l’édition 2021 pose devant ses travaux. ©I. Le Gourriérec

Cliquez pour agrandir l'image L'objectif final du stage : assembler et créer un KOKLE, cithare traditionnelle balte du XVIe siècle ©I. Le Gourriérec

Au Mans, le CPFI organise chaque année des stages de lutherie ouverts à tous pour se familiariser avec les techniques de lutherie.

Association originale et unique en France, le Centre du Patrimoine de la Facture Instrumentale (CPFI)  vient de fêter son quart de siècle ! Sa mission ? Collecter et diffuser auprès du grand public le savoir-faire des artisans de musique du monde entier. Fort d’une collection de 3 000 instruments de musique, le centre réalise des interventions interactives pour les scolaires et des groupes d’adultes, crée des expositions autour de thèmes variés sur les cultures musicales et dispense des stages de fabrication d’instruments pour les enfants et adultes. Instants choisis lors du stage annuel de formation continue, ouvert à tous…

Des profils différents unis par la passion de la lutherie

Emma est étudiante en arts à Angers. Elle vient ici pratiquer le travail sur bois, et cherche à s’orienter vers un métier artisanal du patrimoine en dorure ou restauration de peintures. Ils sont agent menuisier, technicienne, élève ingénieur en reconversion après une prépa post bac… Bref, tous les profils sont ici réunis pour un stage d’automne encadré par Michel Cabaret, un bénévole à la retraite, ancien ébéniste d’art et maître formateur des Compagnons du Devoir, habilité pour travailler dans des sites et bâtiments patrimoniaux classés, venu en voisin. Edwige et Marie-Thérèse arrivent de Touraine. Elles vivent ce stage intergénérationnel comme « un enrichissement personnel ». Quant à Eric, il est amateur et joueur de musique traditionnelle, ancienne et médiévale. Tous sont curieux de découvrir des instruments issus d’autres cultures ou quelque peu oubliés, mais aussi, de fabriquer leur propre un instrument.

Organiser 25 ans d’archives : un nouveau défi pour le CPFI

Prochaine étape pour l’association : la collecte de données d’archives conservées depuis 25 ans et l’élaboration d’une méthodologie, puis la valorisation de ces données via le site et d’autres supports.
Un projet partenarial mené notamment en lien avec l’ITEMM (l’Ecole des Métiers de la Musique du Mans),  l’association Dastum 44 qui fait l’objet d’un soutien du dispositif valorisation du patrimoine tous publics.


Partager cet article


Retour