Bournezeau (85) - l'abbaye de Trizay en cours de restauration

Cliquez pour agrandir l'image Photo du début du XXe siècle – nef de l’abbatiale transformée en grange ©Abbaye de Trizay

Cliquez pour agrandir l'image Vue générale de l’abbatiale à droite – partie arrière de la salle capitulaire – bâtiment conventuel sur la gauche ©Abbaye de Trizay

Cliquez pour agrandir l'image Vue sur l’ancien cloitre avec son puit central – batiment conventuel reconstruit au XVIIIe siècle – salle capitulaire ©Abbaye de Trizay

Cliquez pour agrandir l'image Façade sud du bâtiment conventuel – donnant sur le Lay ©Abbaye de Trizay

L'abbaye cistercienne de Trizay a été fondée en 1137 sur le territoire de Bournezeau en Vendée.

Ses actuels propriétaires ont démarré un vaste chantier de restauration en 2019 avec le soutien de la Région*.

Sainte-Marie du gué de Trizay est une abbaye cistercienne édifiée dans la première moitié du XIIe siècle. Les religieux vivaient de l'agriculture et de la proximité de l'eau, en l'occurrence du Lay. Ils exploiteront jusqu'à 100 hectares de terres, des fermes et des bois.
A partir du XIVe siècle et durant la guerre de Cent ans, l'abbaye souffre : la salle capitulaire et le cloître sont détruits. Elle est désertée pendant les guerres de Religion, et pillée. Une restauration démarre à partir de 1770, menée par l'abbé René-Claude de La Roche Saint-André, mais la Révolution l'interrompt. Les bâtiments sont transformés en exploitation agricole au XIXe siècle.
Inscrite aux monuments historiques depuis 1989, l'abbaye de Trizay dispose de plusieurs éléments protégés :  l'église abbatiale, l'aile est du bâtiment des moines, un bâtiment du XVIII° siècle au sud et le sol de l'ancien cloître.

Restauration et valorisation

Les propriétaires actuels, âgés de 45 ans, ont fait l’acquisition de l’abbaye de Trizay le 15 avril 2019. Ils ont démarré la restauration de l’abbaye, investis d’une responsabilité historique : « nous nous devons de respecter les lieux, ses origines, son histoire. Nous préférons en faire moins et ne pas dénaturer les lieux de sorte que l’abbaye conserve son aspect général actuel ; le plus important est de consolider l’édifice, d’où cette première tranche indispensable de travaux. Plus de 200 mètres linéaires de tirants vont être injectés dans les deux pignons de l’abbatiale, rien ne sera visible à l’œil nu à la fin des travaux ».
Leur projet vise aussi à ouvrir l’abbaye afin de faire connaitre les lieux à un public intéressé d’une part, pour assurer une activité économique indispensable à l’entretien des 1 000m2 de bâtiments et des 3 hectares de terres d’autre part. « Notre projet est une remise en état de l’église abbatiale afin de pouvoir y organiser des expositions (histoire, peinture…), des soirées à thèmes (musique, chant), ou encore des réunions de travail (professionnelles, associatives…). Une réflexion est en cours afin de retravailler les espaces extérieurs tels qu’ils ont pu exister à l’époque.

Visites toute l’année sur réservation

Chantier ouvert à la visite les premiers samedis des mois de mai et juin à 11h – tarif : 5 euros -  dans le respect des normes sanitaires et sur réservation : 0612036404. Visites suspendues jusqu'à la fin des restrictions de circulation.
*La restauration de l'abbaye de Trizay, inscrite au titre des Monuments historiques, bénéficie d'une subvention de la Région à hauteur de 20% du montant des travaux.

Partager cet article


Retour