Les navires du patrimoine : que reste-t-il de la marine d’autrefois ?

Cliquez pour agrandir l'image Le Belem croise le Queen Mary 2 à Saint-Nazaire lors de The Bridge, célébrant le centenaire du débarquement des Américains pendant la première guerre mondiale ©L. Failler-Région Pays de la Loire - Ouest médias

Cliquez pour agrandir l'image Matroger III ©Communauté de communes Noirmoutier

Cliquez pour agrandir l'image Le Belem ©L. Failler - Région Pays de la la Loire Ouest Médias

Cliquez pour agrandir l'image Le Kurun ©Marie-France Musnier

Cliquez pour agrandir l'image Le Kifanlo ©OCEAM

Cliquez pour agrandir l'image Régates du bois de la chaise à Noirmoutier : échouage

Ils furent pendant des siècles le seul moyen pour se déplacer sur la mer, pour la pêche, le transport, le combat ou les loisirs... HISTOIRE MARITIME ET FLUVIALE DES PAYS DE LA LOIRE de Jean-François Henry – Editions 303 rend hommage aux bateaux du patrimoine...

 

Des rapports de mer, des objets de marine, des portraits et des maquettes, des tableaux de batailles navales… sans doute mais aussi certains navires anciens qui témoignent de cette époque révolue. On ne les rencontre pas protégés dans l’ambiance feutrée des musées, mais dans leur élément, à quai dans nos ports. Et on peut croiser aussi ces étonnantes silhouettes des navires d’autrefois !
Les Pays de la Loire concentrent un exceptionnel patrimoine maritime national protégé qui représente l'éventail des différentes activités  maritimes et fluviales.

Le Bélem  est  un trois-mâts barque construit aux chantiers Dubigeon en 1896. Il fait le commerce avec les Antilles. Après avoir navigué sous pavillon anglais puis italien, il est racheté par la Caisse d’Epargne et rentre en France en 1970. Après avoir été restauré il navigue régulièrement et Nantes est redevenu son port d’attache.  Monument historique
Le Matroger III  est un ancien baliseur du quartier maritime de Noirmoutier. Construit aux Sables d’Olonne en 1933, il a servi à la maintenance et l’entretien des phares et balises jusqu’en 1991 - Monument historique
Le Kifanlo est un ancien bateau de pêche à propulsion mixte, chalutier-thonier construit au chantier Batifort des Sables-d'Olonne en 1955. Il fait partie d'une série de seize chalutiers à coque identique lancés de 1945 à 1957. Kifanlo  - Monument historique 1984.
Le Kurun  (« Tonnerre » en breton) est un cotre de plaisance de type norvégien, construit pour le navigateur français Jacques-Yves Le Toumelin, qui effectue à son bord un tour du monde de 1949 à 1952, puis une croisière aux Antilles en 1954-1955.. Il se trouve dans le port du Croisic. Monument historique 1993.
Pen Duick  I  acheté à Nantes par le père d’Éric Tabarly. Il est le premier d’une prestigieuse série qui demeure étroitement associée au marin de légende. Il a reçu le label Bateau d’intérêt patrimonial.
Le Maillé-Brezé est un  croiseur d’escadre de la marine nationale est devenu musée ;  il est au mouillage à Nantes. Il a participé au tournage du film Dunkerque (2017) qui relate le dramatique rapatriement des troupes britanniques en 1940.

Le Mutin est la plus ancienne unité navigante de la Marine nationale. Il a été lancé le 18 mars 1927 aux Sables-d'Olonne. C'est un dundée construit en 1926 sur le modèle des thoniers à voile par les Chantiers Florimond-Guignardeau. L’île d’Yeu est la marraine de cet ancien voilier.

LA MARINE DE LOIRE
Le Lechalas est une vedette à vapeur affrétée pour le service des ingénieurs des ponts et chaussées. Il est ancré sur le quai de Versailles à Nantes, C'est le premier navire fluvial à bénéficier de ce type de protection en France. Monument historique 1986.
La Montjeannaise  est une gabare construite en 1989 sur des plans anciens. Elle est une réplique d’un chaland de Loire à voile. Elle fait partie du Patrimoine maritime et fluvial. Sa construction marque le début d’une véritable renaissance du patrimoine fluvial ligérien avec la construction de nombreux bateaux traditionnels.
Le Saint-Julien est un bateau buandier à fond plat construit à Angers en 1904, que la municipalité lavalloise choisi de sauvegarder. Monument Historique et Musée de France. a flotte buandière lavalloise comptait 22 embarcations au début du XXe siècle. Le dernier bateau-lavoir a cessé son activité en 1969.

Partager cet article


Retour