24 Heures Le Mans : la Mancelle dans la course

Cliquez pour agrandir l'image La réplique de la Mancelle ©C. Bellec

Cliquez pour agrandir l'image L'équipe ayant réalisé le chassis de la replique de la Mancelle ©C. Bellec

Cliquez pour agrandir l'image Le plan du châssis en 3D réalisé par les étudiants ©ARMAB

Cliquez pour agrandir l'image G. BOLLEE au Musée de Compiègne prés de La Mancelle ©C. Bellec

Cliquez pour agrandir l'image La Mancelle du musée de Compiègne ©ARMAB

La Mancelle est la première voiture fabriquée en série après avoir été présentée à l’Exposition Universelle de 1878 par Amédée Bollée père.

Quelques membres du Conseil des Sages de la ville du Mans soucieux de valoriser le patrimoine industriel de la famille Bollée en réalisent la réplique avec l'appui de la filière automobile sarthoise.

Cette dernière est exposée sur l'Esplanade des Jacobins au Mans jusqu'au vendredi 14 juin, jour de la Parade des pilotes des 24 Heures.

 


L’association ARMAB travaille avec des entreprises locales, des lycéens et étudiants du Mans et de la région  pour construire ce modèle qui intégrera les technologies du XXIe siècle (motorisation électrique, commandes numériques...)

La Saga BOLLEE : un patrimoine industriel

La famille Bollée, à l’origine des fondeurs de cloches installés au Mans, s’est illustrée dans l’ingénierie, l’innovation technologique et l’automobile de 1842 à 1970. L’Association pour la réalisation d'une Réplique de la Mancelle d'Amédée Ernest BOLLEE (ARMAB) entend transmettre et valoriser ce patrimoine industriel tout en participant au rayonnement de la ville.

Valoriser les savoir-faire

Gérard Bollée, ancien Président du centre de formation de la métallurgie Sarthoise, arrière-petit-fils d’Amédée Bollée et président d’honneur de l’ARMAB se félicite de promouvoir les savoir-faire des établissements scolaires et des entreprises mancelles associées au projet.
Deux étudiants de l’IUTGMP du Mans ont scanné au laser le seul exemplaire de la Mancelle exposé au Musée de Compiègne, pour établir les plans nécessaires à sa reconstruction. Un étudiant de ce même établissement, en stage au sein de l’entreprise ßeta Ɛpsilon, a établi les schémas d’implantation d’un moteur électrique avec un logiciel de CFAO gracieusement mis à sa disposition par la société Dassault Systèmes.
Onze lycéens du Lycée Claude CHAPPE en formation métallerie et chaudronnerie ont réalisé le châssis.
L’ARMAB a mis en place un financement participatif pour finaliser les prochaines étapes : implanter un moteur électrique et la boîte de vitesse.
Le véhicule sera l’ambassadeur de leurs savoir-faire sur des opérations touristiques et promotionnelles régionales et lors des grandes manifestations internationales liées à l’automobile en Sarthe à l’horizon 2019.

Ce projet, soutenu par la Région, le département de la Sarthe et la Ville du Mans est mené en partenariat avec des entreprises locales (Beta Epsilon, Le Mans Sellerie, DUVAL Métalu), des entreprises  nationales (Dassault systèmes) et des établissements scolaires (IUT du Mans, Lycées Claude Chappe, Le Mans Sud et Funay).

Retour