Une toile oubliée retrouve la lumière

Cliquez pour agrandir l'image "Effet de lumière", Ferdinand Loyen du Puigaudeau (Nantes, 1864 — Le Croisic, 1930) - Musée des Marais-salants, Batz-sur-Mer ©Y. Guillotin

Du Bourg-de-Batz à… Batz-sur-Mer ! Une œuvre emblématique de la presqu'île guérandaise a été acquise par le Musée des marais salants - grâce au Fonds régional d’acquisition des musées - de la station balnéaire de Loire-Atlantique. Signé du maître postimpressionniste Ferdinand Loyen du Puigaudeau (Nantes, 1864 — Le Croisic, 1930), le tableau est intimement lié à l’histoire locale.

Il représente en effet une jeune fille et sa grand-mère de Bourg-de-Batz (ancien nom de la commune) en costumes et coiffes traditionnels, qui créent une ombre chinoise à partir d’une chandelle. Mais surtout, l’histoire de cette huile sur toile tendue sur un trumeau (panneau de bois) s’inscrit elle aussi dans le patrimoine local. Longtemps, « Effet de lumière » fut exposé dans un lieu surprenant pour une peinture : la salle à manger d’un restaurant très tendance de Batz. Au XIXe siècle, le « Maurice » était fréquenté par de nombreux artistes, inspirés par les paysages de la presqu’île guérandaise. Quand venait le moment de régler leurs notes, certains n’hésitaient pas, en lieu et place d’espèces sonnantes et trébuchantes, à offrir une toile au restaurant.
« Effet de lumière » de Ferdinand Loyen du Puigaudeau, à découvrir au Musée des marais salants, Batz-sur-Mer, 02 40 23 82 79


Partager cet article


Retour