Jazz dans les jardins du Château de Jarzé, Jarzé-Villages (Maine-et-Loire) le 19 juin

Cliquez pour agrandir l'image Château de Jarzé - Maine-et-Loire ©Xavier Roquet-Montegon

Cliquez pour agrandir l'image Château de Jarzé ©Xavier Roquet-Montegon

Le visiteur franchit la grille et empreinte l’allée pavée qui conduit à la plate-forme du château. Il traverse un bosquet tapissé de cyclamens une partie de l’année. Un premier parterre dessiné par René-Edouard André, se déploie devant le pignon du logis.

La cour est une vaste esplanade donnant du recul pour admirer la nouvelle façade. La composition est axée et soulignée par des escaliers extérieurs droits qui desservent les terrasses. La première est ornée d’un grand bassin, la seconde est cantonnée de pavillons et divisée en deux parterres compartimentés aux allées engazonnées, et la troisième est une prairie qui a remplacé un verger. Construit entre 1485 et 1490 pour Jean Bourré, Trésorier de France, le château fut incendié à la Révolution. Pierre-Jean Deurbroucq, négociant et armateur à Nantes, achète la propriété en 1792 et la restaure. Le château est modernisé dans le style néoclassique : l’étage de comble n’est pas restauré, il est remplacé par une toiture à 120° dissimulée derrière une balustrade.
Situé sur un promontoire, Jarzé est un « jardin de pentes ». Deux dessins de la collection Roger de Gaignières (1699) présentent des parterres sur des terrasses de part et d’autre du logis. L’ensemble fut restauré par le paysagiste René-Edouard André en 1911.


Jazz dans les jardins des Pays de la Loire du 28 mai au 27 juin

Pour cette deuxième édition, la Région propose à nouveau de partir à la découverte de quinze des plus beaux parcs et jardins des Pays de la Loire du 28 mai au 27 juin, en partenariat avec l’Académie du Jazz de l’Ouest et l’Association des parcs, jardins et paysages des Pays de la Loire.



Partager cet article


Retour