Jazz dans les jardins du Château de La Rongère, La Roche-Neuville (Mayenne) le 13 juin

Cliquez pour agrandir l'image Château de la Rongère, Saint-Sulpice ©Pascal Beltrami

Cliquez pour agrandir l'image Château de la Rongère, Saint-Sulpice ©Pascal Beltrami

La Rongère est un des plus grands jardins « à la française » de la région. Ces jardins se développent devant le château sur le versant de la Mayenne et composent un édifice à ciel ouvert, inscrit dans le calepinage précis de la « bêche et du compas ».

 

Les jardins auraient été mis en œuvre en 1749 pour l’abbé de Monteclerc, membre de la société des Sciences d’Angers et cousin du marquis de Turbilly.  On est d’abord frappé par l’axe de composition principal de plus de 800 m qui part du centre-bourg pour conduire à la porte du château. Une allée cavalière aujourd’hui bordée de frênes débouche sur le portail de la basse-cour qu’elle traverse, puis franchit le saut-de-loup de l’avant-cour, pour atteindre le portail de la cour d’honneur. Des axes perpendiculaires au premier étendent le jardin vers l’ouest dans quatre parterres en pente compartimentés, dont l’un renferme un labyrinthe. Le plus extraordinaire, lorsqu’on s’approche de la balustrade qui borde la terrasse surplombant la rivière, est le bassin d’ornement de forme triangulaire, entouré d’un mail de tilleuls. A la fin du XIXème siècle, les jardins ont été remaniés, complétés et agrandis par les Saint-Mauris.

Jazz dans les jardins des Pays de la Loire du 28 mai au 27 juin

Pour cette deuxième édition, la Région propose à nouveau de partir à la découverte de quinze des plus beaux parcs et jardins des Pays de la Loire du 28 mai au 27 juin, en partenariat avec l’Académie du Jazz de l’Ouest et l’Association des parcs, jardins et paysages des Pays de la Loire.

Partager cet article


Retour