Le Coudray-Macourd (49) - exposition Patrimoines révélés

Cliquez pour agrandir l'image Le Coudray-Macourd, la mairie ©J.P. Berlose - CEMJIKA- Petites Cités de Caractère®

Cliquez pour agrandir l'image Le Coudray-Macourd, la tour néogothique ©J.P. Berlose - CEMJIKA- Petites Cités de Caractère®

Cliquez pour agrandir l'image Le Coudray Macouard, ancien village fortifié édifié sur une butte de calcaire ©J.P. Berlose - CEMJIKA- Petites Cités de Caractère®

Cliquez pour agrandir l'image Le Coudray-Macouard, la Seigneurerie du bois ©ancien village fortifié édifié sur une butte de calcaire

Cliquez pour agrandir l'image Exposition Patrimoines révélés ©DR

Le Coudray-Macouard - Petite cité de caractère de Maine-et-Loire - accueille l'exposition itinérante Patrimoines révélés dans le parc de la mairie, 1 rue de Pazillé, jusqu'au 31 juillet 2021.

Ancienne cité fortifiée perchée sur une butte de calcaire tendre, Le Coudray-Macouard a conservé son charme d’antan, où le bleu de l'ardoise et le blanc du tuffeau esquissent les nuances de matériaux rois, sans lesquels les plus beaux châteaux de la Loire n’auraient jamais vu le jour.

Patrimoines révélés

Cette exposition contribue à renouveler le regard porté sur la richesse et la diversité du patrimoine des Petites cités de caractère de Maine-et-Loire. Du Segréen au Saumurois, des Mauges au Baugeois, châteaux et manoirs, églises et chapelles, fermes et usines, mais aussi sculptures, vitraux, tapisseries, machines et outils contribuent à forger l'identité de l'Anjou. Autant de trésors que les photographes de l’Inventaire du patrimoine ont immortalisés au gré des opérations d’inventaire menées sur l'ensemble du département, pour constituer un fonds photographique aujourd’hui d’une grande richesse. Du plus modeste objet aux édifices remarquables, ce fonds compte plus de 80 000 clichés argentiques et numériques.
Le Coudray-Macouard fait partie des Petites cités de caractère qui ont été étudiées par l’Inventaire général du Patrimoine.

Ancienne cité fortifiée

Située entre Saumur et Montreuil-Bellay, le Coudray est une paroisse d'une certaine importance dès le XIe siècle grâce à la présence d'un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Aubin d'Angers. À son nom est ajouté, au XIIe siècle, celui du seigneur Macouard. En 1147, Geoffroy Plantagenêt, comte d'Anjou, construit un château fort au sommet de la butte et l'entoure de fortifications. Du château il ne reste que la chapelle devenue église paroissiale au XVIIe siècle, et des remparts, seulement la partie Est.

Au gré des ruelles et chemins tortueux, derrière de hauts murs de tuffeau ou dans l’embrasure d’un vaste portail, le promeneur peut découvrir de riches manoirs et châteaux laissant apercevoir tourelles, lucarnes ou colombier-porche. De sa situation à l’écart de la route passagère, la ville a su garder son aspect médiéval, et l’atmosphère paisible qui s’y dégage s’en ressent grâce au fleurissement champêtre qui court le long des murs. La cité est aussi attachée à ses savoir-faire et traditions. La Girouetterie produit des pièces anciennes et contemporaines. Les jardins aux girouettes et botanique leur sont dédiés.

Partager cet article


Retour