Couvent de jacobins, actuellement gendarmerie

Angers intra-muros

Références

Auteur :

Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier

Date d’enquête :

1994

Commanditaire :

Région Pays de la Loire/Service du Patrimoine / Ville d'Angers - Service Patrimoine Historique, Inventaire.

Historique

Commentaire historique :
Couvent fondé vers 1220-1225 par l'évêque Guillaume de Beaumont dans la chapelle Notre-Dame-de-Recouvrance. Entrepris sous l'épiscopat de Michel de Villoiseau vers 1240, les bâtiments conventuels et l'église ne sont achevés qu'au XIVe siècle. La chapelle Notre-Dame-de-Pitié, dite plus tard du Rosaire, est édifiée plus tard, au XVe siècle. Puis elle est restaurée de 1640 à 1643 pour un membre de la famille Lanier de Leffretière. Son portail sur la rue des Jacobins datait de cette campagne. La chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle est reconstruite à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle pour la famille Donadieu de Puycharic. Le portail principal du couvent est élevé par Nicolas Viriot vers 1579 (emplacement non localisé). Puis il est reconstruit (rue Duvêtre) au milieu du XVIIe siècle par Jean Chentrier pour le prieur Fronteau. Vendu aux enchères en 1835, il est conservé depuis 1890 à l'hôpital Saint-Jean. A l'exception de l'aile ouest, les bâtiments conventuels sont reconstruits sous la direction du père Faitot entre 1768 et 1779, par Gilles Chentrier. Celui-ci réédifie aussi en 1769 l'ancienne infirmerie pour un usage locatif, en conservant le sous-sol du XIVe ou XVe siècle. Deux pavillons de jardin subsistent de cette campagne du XVIIIe siècle. Puis en 1797, la gendarmerie occupe les lieux. L'aile ouest est alors réaménagée en 1805, puis reconstruite en 1892. L'église est détruite pour des écuries et des logements, oeuvre de Ferdinand Lachèse en 1832. Le passage d'entrée est conçu par Ernest Dainville en 1879. L'aile orientale est réédifiée en 1889-1891, parallèlement à la suppression de l'aile sud. Destinée au commandant, la maison de 1769 voit ses communs remaniés en 1879, tandis que son logis est détruit dans la 1ère moitié du XXe siècle : il n'en subsiste que le départ de l'escalier et deux baies sur la rue Duvêtre. Une maison sur la rue du Vollier est acquise et reconstruite en 1889 pour le logement du capitaine. Le bâtiment des écuries est transformé en garages et logements dans le 3e quart du XXe siècle.
Datation des campagnes principales de construction :

Moyen Age;Moyen Age;15e siècle;2e moitié 16e siècle;16e siècle;17e siècle;2e moitié 18e siècle;18e siècle;1ère moitié 19e siècle;19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

Viriot Nicolas (architecte) ; Chentrier Jean (architecte) ; Chentrier Gilles (architecte) ; Lachèse Ferdinand (architecte) ; Dainville Ernest (architecte)

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

schiste ; moellon ; enduit ; tuffeau ; pierre de taille ; bossage ; appareil mixte

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans ; pignon ; croupe ; toit en carène ; noue ; toit polygonal

Partie de plan :

plan allongé

Vaisseaux et étages :

2 vaisseaux ; sous-sol ; 2 étages carrés

Type et nature du couvrement :

fausse voûte d'ogives ; voûte d'ogives ; voûte en berceau plein-cintre

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie ; escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

49

Aire d'étude :

Angers intra-muros

Commune :

Angers

Lieu :

Centre-ville (quartier)

Adresse :

Freppel

Rue :

Freppel

Latitude :

47,47012598 X

Longitude :

-0,55668035 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

enclos ; portail

Situation juridique :

propriété publique

Documentation

Documents figurés :

Plan du couvent en 1736, détail du Nouveau plan de la ville d'Angers dit plan des Echevins. Dessin, par Louis Simon et gravé par Dheulland, G., 1736. (AC Angers : Fi 1575);L'église conventuelle des Jacobins : élévation nord. Dessin, par Ballain, Jean (historien), 1716. 137 x 251 mm. In : BALLAIN, Jean. Annales et antiquités d'Anjou, 1716. (BM Angers : Ms. 991 (867),;Portail principal du couvent sur la rue Saint-Evroult, plan et élévation (2e feuille), pour le prieur Urbain Fronteau. Dessin, par Jean Chentrier (architecte), [2e moitié 17e siècle]. 390 x 260 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 571);Extrait de plan cadastral. Plan, 1840, éch. 1 : 1000. (AC Angers : Section J, parcelle 366);Troisième plan de la Maison des Jacobins d'Angers, façade du Costé du Midi. Dessin, par Jean Chentrier (architecte), [v. 1768]. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 581);Boiserie du choeur, élévation. Dessin, [2e moitié 17e siècle]. 480 x 360 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 570).;Plan des changements projettés dans l'Eglise des T.R.f. dominicains d'Angers (3e feuille) : plan général et coupe transversale du nouveau choeur. Dessin, par Chentrier de Carpentras, vers 1776. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 572);Projet de vantaux et dessus de porte intérieure : élévation. Dessin, [1768], éch. en pieds. 390 x 290 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 573);Aile est du couvent, plan de la bibliothèque au 2e étage (5e feuille). Dessin, par Chentrier, Jean (architecte), [v. 1777]. 490 x 350 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 574);Aile est du couvent, plan du premier étage (6e feuille). Dessin, par Chentrier, Jean (architecte), [v. 1777]. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 575);Aile sud du couvent : élévation sud, sur le jardin (7e feuille). Dessin de la façade, par Chentrier, Jean (architecte), [v. 1768]. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 576);Aile sud du couvent, plan du second et dernier étage (8e feuille). Dessin, par Jean Chentrier (architecte), [v. 1768]. 450 x 300 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 578);Aile sud du couvent, plan du premier étage (9e feuille). Dessin, par Chentrier, Jean (architecte), [v. 1768]. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 577);Aile sud du couvent, plan du rez-de-chaussée (10e feuille). Dessin, par Chentrier, Jean (architecte), [v. 1768]. éch. en toises. 450 x 240 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 579);Maison rue Saint-Evroult (anciennement infirmerie) : plan du rez-de-chaussée (11e feuille). Dessin, par Chentrier, Jean (architecte), [1769]. 590 x 410 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 580);Avant-projet de gendarmerie à construire sur les terrains de la Lande. Quartier du Mail. Dessin, par Dainville, Ernest (architecte), 8 mars 1878, éch. 1 : 200. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 253).;Avant-projet de gendarmerie à construire sur les terrains des Champs Saint-Martin. Dessin, 8 mars 1878, éch. 1 : 200. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 254).;Caserne de gendarmerie d'Angers. Plan d'ensemble : état des lieux. Dessin, par Dainville, Ernest (architecte), 18 mars 1877, éch. 1 : 200. (AD Maine-et-Loire : 1 Fi 252);Portail principal du couvent, sur la rue Duvêtre : élévation antérieure. Photogr., [av. 1918]. (Musées d'Angers : récol. 918.136, inv. Labalte 327);Premier plan de la Maison des Jacobins d'Angers. Rez-de-Chaussée, plume et lavis, 1790. (AN : N III Maine-et-Loire 13/1). Vocables des chapelles (selon Thorode, Notice de la ville d'Angers, éd. Longin, 1897), de haut en bas sur le plan : chapelle Saint-Hyacinthe ou Saint-Pie, chapelle des Dix Mille Martyres puis de Bonne-Nouvelle (après 1623), chapelle Notre-Dame de Pitié, puis du Rosaire. Dessin à la plume et lavis, 1790. (AN : N III Maine-et-Loire 13/1);Second plan de la Maison des Jacobins d'Angers. Plans des 1er et 2ème étages, plume et lavis. Plan du premier étage. Variante pour le second étage : une retombe (non photographiée) positionne la salle de la bibliothèque (n° 32) dans l'aile est, à l'emplacement des n° 21-25 et 31. Dessin à la plume et lavis, 1790. (AN : N III Maine-et-Loire 13/2);Gendarmerie. Bâtiment des écuries : élévation sur la cour principale et sur la cour de service à l'ouest. Dessin, par [Lachèse, Ferdinand] (architecte), [1831], éch. 1 : 200 env. 168 x 409 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 6 bis);Caserne de gendarmerie. Plan du 1er étage : bâtiment des écuries et logements adjacents sur l'emplacement de l'église. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 1831, éch. 1 : 200 environ. 275 x 390 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 2 bis);Gendarmerie. Aile ouest destinée aux logements : élévation sur cour et bâtiment des écuries : coupe transversale. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 15 oct. 1831, éch. 1 : 100. 240 x 340 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 5);Caserne de gendarmerie d'Angers. Projet de restauration. Façade sur la rue Saint-Evroult. Façade sur la rue des Jacobins : aile est destinée aux logements et bâtiment des écuries. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 28 janv. 1832, éch. 0,008 mm/pm. 240 x 455 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 2);Restauration de la Caserne de la Gendarmerie à Angers : coupe transversale des ailes ouest et est destinées aux logements et élévation sur cour du bâtiment des écuries. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 15 oct. 1831, éch. 1 : 100. 315 x 580 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 4);Restauration de la Caserne de Gendarmerie. Plan du rez-de-chaussée. Plan du second étage : bâtiment des écuries et logements adjacents sur l'emplacement de l'église. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 15 oct. 1831, éch. 1 : 200. 580 x 405 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 3);Gendarmerie d'Angers. Façade sur la rue des Jacobins : projet de remploi du mur nord de l'église. Dessin, par Lachèse, Ferdinand (architecte), 1er mars 1831, éch. 1 : 100. 420 x 600 mm. (AD Maine-et-Loire : 46 N 1 n° 7);Gendarmerie. Portail sur la place : projet d'élévation, dessin au crayon par [Dainville, Ernest ] (architecte), [v. 1881], éch. 1 : 50. 436 x 350 mm. (AD Maine-et-Loire : 90 J 2527);Gendarmerie. Maison sur la rue du Vollier reconstruite pour le logement du capitaine : plan d'ensemble, plan des niveaux et coupe, par [Dainville, Ernest ] (architecte), 1889, éch. 1 : 100. (AD Maine-et-Loire : 90 J 2533-2535);Caserne de gendarmerie. Projet d'entrée sur la place Saint-Maurice. Façade sur la rue Saint-Evroult. Etat actuel. Dessin, par Dainville, Ernest (architecte), 25 mars 1879, éch. 1 : 50. 545 x 710 mm. (AD Maine-et-Loire : 90 J 2525);Gendarmerie. Projet de reconstruction des ailes ouest et est (au-delà des parties de 1831) avec démolition de l'aile sud, plan au rez-de-chaussée, par [Dainville, Ernest] (architecte), 4 fév. 1889. 540 x 665 mm. (AD Maine-et-Loire : 90 J 2539).;Gendarmerie. Plan d'ensemble au rez-de-chaussée, avec le nouveau passage d'entrée, dessin à la plume et couleur, par Dainville, Ernest (architecte), 15 juillet 1879, éch. 1 : 100. 854 x 1088 mm. (AD Maine-et-Loire : 90 J 2512)

Bibliographie :

LEVESQUE, Jean-Donatien. OP. L'ancien couvent des frères prêcheurs d'Angers. Paris : Editions du Cerf, 1961,