Manoir

Angers intra-muros

Références

Auteur :

Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier

Date d’enquête :

1989

Commanditaire :

Région Pays de la Loire/Service du Patrimoine / Ville d'Angers - Service Patrimoine Historique, Inventaire.

Historique

Commentaire historique :
A l'occasion de travaux de démolition entre les rues des Tonneliers et Saint-Nicolas au début des années 1960, ont été mis au jour des vestiges intérieurs d'un logis du XIIe siècle composé de deux salles rectangulaires superposées (et subdivisées ultérieurement) derrière une maison en pan de bois du XVIe siècle, à sept mètres en retrait de la rue des Tonneliers. L'épaisseur du mur latéral en pierre (1,20 m) de cette maison en pan de bois, en continuité parfaite avec le mur gouttereau oriental de cette demeure du XIIe siècle, incline à penser que le logis médiéval se poursuivait jusqu'à la rue des Tonneliers. On ignore tout de son origine et de son histoire ; cette rue des Tonneliers était dénommée au XIIIe siècle la rue des Prouvaires en relation avec les ecclésiastiques qui y résidaient. L'évolution architecturale du lieu est difficilement reconstituable : les murs des petits côtés des salles ont été refaits au XVe siècle (mur sud avec une cheminée de cette époque au bel étage) et au XIXe siècle (mur nord). Il est probable que dès les XVe/XVIe siècles, l'édifice fut profondément transformé. La subdivision interne des deux salles superposées semble dater du XVIIIe siècle. Suite à leurs découvertes, ces vestiges médiévaux furent inscrits à l'Inventaire supplémentaire des MH en 1963, mais n'ayant pas été mis en valeur dans un projet immobilier, ils furent radiés en 1966 et le site progressivement démoli au cours des années 1970. Un chapiteau de l'élévation intérieure ouest à longues feuilles plates et crochets est conservé au siège de l'association Sauvegarde de l'Anjou, 14 rue Lionnaise à Angers.
Datation des campagnes principales de construction :

Moyen Age

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Edifice de plan allongé formant un rectangle irrégulier d'environ 11 m sur 9 m (dans son état retrouvé au début des années 1960, qui n'est peut-être pas la volumétrie originelle), auquel il faut selon toute probabilité adjoindre l'espace entre ce volume et la rue des Tonneliers, soit un quadrilatère de 18 m de long. Lors de sa découverte, il restait deux salles superposées (nonobstant les subdivisions ultérieures), le bel étage se trouvant au second niveau. Les élévations intérieures des murs gouttereaux présentaient sur les deux niveaux une suite d'arcades d'ouverture variable, reposant directement sur des piliers rectangulaires à tailloirs au rez-de-chaussée, sur des piliers à colonnes engagées et chapiteaux au bel étage : la hiérarchie des niveaux était manifeste.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

schiste ; moellon

Vaisseaux et étages :

1 étage carré

État de conservation :

détruit

Localisation

Département :

49

Aire d'étude :

Angers intra-muros

Commune :

Angers

Lieu :

Centre-ville (quartier)

Adresse :

Tonneliers

Rue :

Tonneliers

Latitude :

47,47469531 X

Longitude :

-0,56287961 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation intérieure

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Documents d'archives :

AMH Croisilles : 1422, dossier de protection (1963-1966);SDAP de Maine-et-Loire. Dossier de recensement, par Baldet, René (recenseur des MH), 1962.

Documents figurés :

maisons n°s 13 rue St Nicolas et 16 rue des Tonneliers. Plans, au niveau de la rue des Tonneliers et au niveau de la rue Saint-Nicolas. Dessin à la plume, par Baldet, René (recenseur des MH), 16 août 1962, éch. 1 : 100. 54 x 43 cm (SDAP Maine-et-Loire et Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine : 1422);Maisons n°s 13 rue St Nicolas et 16 rue des Tonneliers. Elévations-Coupe. Dessin à la plume, par Baldet, René (recenseur des MH), 16 août 1962, éch. 1 : 50. 28,5 x 104 cm. (SDAP Maine-et-Loire);Vue de situation de la face extérieure du mur latéral est (prolongement supposé), depuis la rue des Tonneliers. Photogr., par Henri Enguehard, [v. 1960]. (Coll. part. Henri Enguehard);Deuxième niveau, première salle au nord (du plan Baldet) : face intérieure ouest, parties gauche et centrale. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 11102);Deuxième niveau, seconde salle au sud (du plan Baldet) : face intérieure est, partie droite. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 1394);Deuxième niveau, seconde salle au sud (du plan Baldet) : face intérieure sud, partie droite. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 1395);Deuxième niveau, seconde salle au sud (du plan Baldet) : face intérieure sud, angle sud. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 1392);Deuxième niveau, première salle au nord (du plan Baldet) : face intérieure ouest, parties centrale et droite. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 1391);Deuxième niveau, première salle au nord (du plan Baldet) : face intérieure ouest, partie droite. Photogr., 1964. (AC Angers : 9 Fi 11103);Vue générale depuis la rue des Tonneliers, avec au premier plan le mur de séparation entre les salles nord et les salle sud déjà détruites (du plan Baldet). Photogr., par Henri Enguehard (architecte), 1965. (AMH : 1422);Les deux salles nord des premier et deuxième niveaux (du plan Baldet) : vue d'ensemble depuis l'ouest. Photogr., pendant démolition, juin 1973. (AC Angers : 9 Fi 11107);Les deux salles nord des premier et deuxième niveaux (du plan Baldet) : face intérieure est. Photogr., pendant démolition, juin 1973. (AC Angers : 9 Fi 11108);Vestiges des élévations intérieures est. Photogr., janvier 1977. (Coll. part.);Vestiges des élévations intérieures est, vue de situation depuis la rue des Tonneliers. Photogr., janvier 1977. (Coll. part.)