Couvent de servantes du Saint-Sacrement, actuellement magasin de commerce et foyer

Angers intra-muros

Références

Auteur :

Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier

Date d’enquête :

1993

Commanditaire :

Région Pays de la Loire/Service du Patrimoine / Ville d'Angers - Service Patrimoine Historique, Inventaire.

Historique

Commentaire historique :
Instituée en 1864, la congrégation des servantes du Saint-Sacrement s'installe rue David-d'Angers, construisant en 1866 un premier édifice avec une chapelle à l'angle de la rue David-d'Angers et du débouché de l'ancienne rue Musquée. La communauté s'agrandit par l'acquisition de plusieurs propriétés, dont l'ancien hôtel de Boylesve, sur la rue David, et l'ancien hôtel Lefèvre de la Lande-Chasle donnant sur la rue Musquée. Ce dernier, datant de la 2e moitié du XVIIe siècle, est pour l'essentiel encore en place, même si la configuration des lieux, clôture, cour et jardin, n'existe plus, de même que les dispositions intérieures. En 1875, une nouvelle église est achevée rue Cordelle sur les plans de l'architecte René-Eugène Dussouchay. Entre 1891 et 1893, un grand bâtiment est construit rue David-d'Angers, sur l'ancien hôtel de Boylesve et les premières constructions des religieuses, faisant disparaître l'impasse David, dernier reste de voie publique de la rue Musquée. Les religieuses possèdent également une maison, 3 rue Cordelle, construite vers 1880. Le clocher qui surmontait le pignon de la façade de l'église disparaît dans les premières années du XXe siècle. La communauté des servantes du Saint-Sacrement quitte Angers en 1963. Les bâtiments conventuels, ravalés à la fin des années 1960, sont affectés au foyer de jeunes filles Notre-Dame dirigé par la communauté des filles de Jésus, tandis que l'église est devenue un magasin de commerce, puis une taverne. Sa façade, elle aussi ravalée, fait l'objet d'une nouvelle restauration en 1993.
Datation des campagnes principales de construction :

2e moitié 17e siècle;17e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

Dussouchay René-Eugène (architecte)

Description Architecturale

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

schiste ; moellon ; bossage ; tuffeau ; moyen appareil ; enduit

Matériau(x) de couverture :

ardoise

Type de couverture :

toit à longs pans brisés ; toit brisé en pavillon ; toit à longs pans ; appentis ; croupe ; croupe polygonale ; pignon découvert ; pignon couvert ; noue

Partie de plan :

plan en croix latine

Vaisseaux et étages :

1 vaisseau ; sous-sol ; rez-de-chaussée surélevé ; 3 étages carrés ; étage en surcroît

Type et nature du couvrement :

voûte en berceau segmentaire ; voûte d'ogives

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

État de conservation :

restauré

Localisation

Département :

49

Aire d'étude :

Angers intra-muros

Commune :

Angers

Lieu :

Centre-ville (quartier)

Adresse :

David-d'Angers

Rue :

David-d'Angers

Latitude :

47,47157011 X

Longitude :

-0,55053537 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

transept

Situation juridique :

propriété privée

Documentation

Bibliographie :

PEAN DE LA TUILLERIE, Julien. Description de la ville d'Angers..., Angers, 1778, révisé. C. Port 1869, réimpr. 1977,;PORT, Célestin. Dictionnaire historique... de Maine-et-Loire