Moulin à farine

Communauté de communes d'Erve-et-Charnie

Références

Auteur :

Davy Christian ; Foisneau Nicolas ; Steimer Claire

Date d’enquête :

2002

Commanditaire :

Région Pays de la Loire / Département de la Mayenne.

Historique

Commentaire historique :
Le moulin de Gô (Gault) est mentionné sur la carte de Cassini vers 1760. Le plan terrier de 1772-1773 et le cadastre ancien de 1842 montrent que le cours principal de l'Erve alimentait le moulin. Aujourd'hui il s'agit d'une dérivation de la rivière. La trace d'un orifice dans le mur de la façade du moulin montre que l'emplacement de la roue a pu être modifié. Selon les patentes de 1860, le cours d'eau fournissait une force de 9 cv qui entraînait par système anglais trois paires de meules. La roue était à augets, sans doute des pales courbes. L'ensemble a été réinstallé dans un édifice qui peut remonter au XVe ou au XVIe siècle et qui a été remanié au XVIIIe puis au XIXe siècle. En activité jusqu'en 1963, le moulin est aujourd'hui inhabité. La dépendance a été transformée en maison en 1886 et remaniée à la fin de la seconde moitié du XXe siècle.
Datation des campagnes principales de construction :

Moyen Age;2e moitié 19e siècle;19e siècle;2e moitié 19e siècle;19e siècle;1ère moitié 20e siècle;20e siècle;2e moitié 20e siècle;20e siècle

Auteur Historique :

auteur inconnu

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Le moulin est en moellons de calcaire et de grès, recouverts d'un enduit de terre et de chaux. Les encadrements de baies sont en pierres de taille de calcaire. La couverture est en ardoise artificielle. A l'intérieur, le mécanisme du moulin est encore en place : la poquerie contient le mécanisme de transmission du moulin, avec le pignon de renvoi, une grande roue dentée. Le solivage du plancher de l'étage est soutenu par des colonnettes en fonte reposant sur un bahut en pierre. Un escalier en bois permet d'accéder à l'étage de comble qui abrite deux meules plates protégées par des coffrages en bois. Une trémie pour le grain et un auget qui amène le grain dans la meule sont conservés. L'étage servait aussi de logement : la trace d'une cheminée en témoigne. Face au moulin, de l'autre côté de la route actuelle, une étable-grange, aujourd'hui maison, est construite en moellons de calcaire. Les encadrements en moellons et en pierres de taille de calcaire, en briques montrent les nombreuses modifications subies par le bâtiment. Un hangar en essentage de bois se situe à côté de la maison.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

calcaire ; grès ; bois ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; essentage ; enduit

Matériau(x) de couverture :

matériau synthétique en couverture

Type de couverture :

toit à longs pans ; appentis

Vaisseaux et étages :

en rez-de-chaussée ; étage de comble

Emplacement, forme et structure de l’escalier :

escalier intérieur : escalier droit, en charpente

Localisation

Département :

53

Aire d'étude :

Communauté de communes d'Erve-et-Charnie

Commune :

Saint-Pierre-sur-Erve

Lieu :

Moulin de Gô (le)

Latitude :

48,01222421 X

Longitude :

-0,39411393 Y

Intérêt et protection

Situation juridique :

propriété privée