Grand pont, puis pont du Centre, puis pont de Verdun

Angers intra-muros

Références

Auteur :

Letellier-d'Espinose Dominique ; Biguet Olivier

Date d’enquête :

1995

Commanditaire :

Région Pays de la Loire/Service du Patrimoine / Ville d'Angers - Service Patrimoine Historique, Inventaire.

Historique

Commentaire historique :
La première mention remonte à un texte de Grégoire de Tours de 590. Ce pont devait être entièrement en bois car vers 1028-1039 le comte Foulque Nerra fait reconstruire les piles en pierre, le tablier restant en bois : dès cette époque le Grand pont est bordé de maisons et de moulins ainsi que de pêcheries. En 1144 le pont est détruit par un incendie : il est reconstruit et couvert de maisons dotées de boutiques. Un nouvel incendie intervient en 1206 avec la prise de la ville par Jean sans Terre. Aux XIVe et XVe siècles de nombreuses réparations sont attestées, le tablier étant plus particulièrement concerné. La plupart des maisons semblent, à l'instar des rues commerçantes de la ville, reconstruites au XVIe siècle. Le pont et ses maisons sont souvent victimes des inondations : la crue la plus grave, en 1651, emporte trois arches et 32 maisons : des réparations sommaires sont effectuées, mais en 1691 la ville interdit désormais de bâtir sur le pont. La rénovation principale intervient entre 1690 et 1710, essentiellement sous la conduite de l'ingénieur du roi Nicolas Poictevin. Du Moyen Age au XVIIIe siècle, le pont diminue de longueur, en raison de la création de quais englobant petit à petit des arches, particulièrement côté rive gauche. En 1744 le monument en forme d'obélisque qui ornait le pont des Treilles est installé à l'emplacement des maisons disparues. Entre 1799 et 1811 les maisons qui subsistaient sont détruites, sauf une qui demeure jusqu'en 1837. Le pont fait l'objet d'une reconstruction complète entre 1846 et 1848 par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Jules Dupuit qui réutilise dans la mesure du possible les anciennes fondations : le pont prend alors le nom de pont du Centre. Il prend son appellation actuelle en 1916 en commémoration de la victoire de Verdun. Les deux premières arches depuis la rive droite sont détruites lors de la libération d'Angers en 1944 : la remise en état, à l'identique mais avec des voûtes en béton, est achevée en 1946. Des travaux de consolidation dus aux nombreux tassements sont intervenus depuis, les plus importants étant ceux de 1990-1992.
Datation des campagnes principales de construction :

Moyen Age;Moyen Age;Moyen Age;1ère moitié 19e siècle;19e siècle

Auteur Historique :

Dupuit Jules (ingénieur civil)

Description Architecturale

Commentaire descriptif :

Pont du haut Moyen Age en bois. Pont médiéval : piles en grès puis en moellon de schiste et tablier en bois porté par des arches en charpente. De la fin du Moyen Age au XVIIe siècle : piles en schiste et tablier en bois porté par des arches en charpente ou maçonnées. XVIIIe siècle : structure entièrement maçonnée en schiste. Reconstruction de 1846 : becs en grès et arches en schiste. Réparations de 1945 : élévations en schiste à l'identique et voûtes en béton.

Matériau(x) de gros œuvre et mise en œuvre :

bois ; schiste ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; grès ; grand appareil ; moyen appareil ; appareil mixte

Localisation

Département :

49

Aire d'étude :

Angers intra-muros

Commune :

Angers

Lieu :

Centre-ville (quartier)

Latitude :

47,47322879 X

Longitude :

-0,55838037 Y

Intérêt et protection

Intérêt de l'oeuvre :

élévation

Situation juridique :

propriété publique

Documentation

Documents d'archives :

BM Angers : Ms. 848/760, charte 25. Rotulus du cartulaire de l'abbaye du Ronceray, XIIe siècle, indiquant la donation à ce monastère du pont de pierre par le comte d'Anjou, Foulque Nerra

Documents figurés :

Desseins de plans et élévations des ponts situez sur la rivière de Loire et autres adiacentes..., Pl. 54, Veue et perspective des grands ponts de la ville d'Angers et du pont des Treilles, plans élévations des Grands Ponts et du pont des Treilles. Dessin, par Poictevin, Nicolas (ingénieur du roi), [ca 1696]. (BM Saumur : Ms. 21);Veue et perspective des grands ponts de la ville d'Angers et du pont des Treilles : l'élévation amont du Grand pont apparaît en arrière-plan à gauche sur la vue cavalière et le dessin des piles en haut à gauche sur le plan. Dessin à la plume et lavis, d'après le relevé aquarellé de Nicolas Poictevin, (ingénieur du roi vers 1690) conservé à la bibliothèque municipale de Saumur, par Roffray, E. (architecte), 9 fév. 1878. (Musées d'Angers : MA III R 439, inv. Labalte 535);Plan et Elévation géométral de la voye marinière des ponts de la ville d'Angers, projet de modification pour les trois dernières arches de la rive droite jouxtant la culée de l'île des Carmes. Dessin à la plume, encre noire et aquarelle, 1705. (Musées d'Angers : récol. 918.158, inv. Labalte 536);Pont sur la rivière de la Mayenne, dans la commune d'Angers. Plan du dessus du pont. Plan au niveau des basses eaux. Dessin à la plume et aquarelle, par Demarie, Pierre (ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées), 2 germinal an 7, (mars 1799), éch. 1 : 200 env. 534 x 760 mm. (AD Maine-et-Loire : 1 L 905);Plan du grand pont sur la rivière de la Mayenne, dans la commune d'Angers. Plan du dessus du pont, avec les maisons. Plan des piles, culées, et pieux au niveau de l'étiage. Dessin à la plume et aquarelle, par Demarie, Pierre (ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées), 14 ventôse an 9 (mars 1801), éch. 1 : 200 env., 605 x 908 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);"Plan des maisons sises le long du grand pont d'Angers" : le rang de maisons près de la rive gauche côté amont a disparu (le nord est en bas). Dessin à la plume et aquarelle, par Demarie, Pierre (ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées), 20 janv. 1807, éch. 1 : 200. (AD Maine-et-Loire : Série O);Plan de la maison de Melle Bordillon dont la ville a l'intention de faire l'acquisition pour y établir un corps de garde. Dessin à la plume et lavis, par Lenoir (architecte-voyer), 1817, éch. 1 : 200. 245 x 314 mm. (AD Maine-et-Loire : 1-O-93);Plan du vieux pont d'Angers. Elévation et plan : plan au niveau de la chaussée et élévations amont et aval. Dessin à la plume, [n. s.], [v. 1840], éch. 1 : 200. 453 x 617 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ponts et Chaussées. Département de Maine-et-Loire. Route royale N° 23 de Paris à Nantes. Projet d'élargissement du vieux Pont de Maine à Angers. Elévation de la tête d'aval et plan des fondations du pont actuel. Dessin à la plume et aquarelle, par Dupuit, Jules (ingénieur en chef des Ponts et Chaussées), 29 mars 1845, éch. 1 : 100. 332 x 1687 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ponts et Chaussées. Département de Maine-et-Loire. Route royale N° 23 de Paris à Nantes. Projet d'élargissement du vieux Pont de Maine à Angers. Coupe et plan du pont. Dessin à la plume, lavis et aquarelle, par Dupuit, Jules (ingénieur en chef des Ponts et Chaussées), 29 mars 1845, éch. 1 : 100. 331 x 1785 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ponts et Chaussées. Département de Maine-et-Loire. Route royale N° 23 de Paris à Nantes. Projet de reconstruction du vieux pont de Maine à Angers. Elévation de la tête d'aval. Dessin à la plume et aquarelle, par Dupuit, Jules (ingénieur en chef des Ponts et Chaussées), 31 janv. 1846, éch. 1 : 100. 332 x 1940 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ponts et Chaussées. Département de Maine-et-Loire. Route royale N° 23 de Paris à Nantes. Projet d'élargissement du vieux Pont de Maine à Angers. Elévation à la tête d'aval, et coupes transversales sur le milieu de l'arche marinière ainsi que sur l'axe d'une pile. Dessin à la plume, par Dupuit, Jules (ingénieur en chef des Ponts et Chaussées), 29 mars 1845, éch. 1 : 100. 338 x 1683 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ponts et Chaussées. Département de Maine-et-Loire. Arrondissement du nord. Rivière de la Maine. Coupe longitudinale du pont du Centre et du fond du lit de la Maine, et profils du fond de la Maine normaux à l'axe longitudinal du pont et passant par le milieu de chacune des arches. Relevé à la plume, par Sicot (ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées), 2 mai 1861, éch. 1 : 200. 332 x 1940 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Ville d'Angers. Service de la voirie municipale. Montée Saint-Maurice. Projet d'escalier monumental. Plan d'ensemble : projet de vaste percée entre cathédrale et église de la Trinité passant par le pont de Verdun, sans le dessin de l'escalier, par Baron (conducteur de travaux), 20 nov. 1909, éch. 1 : 2000. 308 x 474 mm. (AC Angers : 1-O-299);"Pont de Verdun - Angers - Reconstruction. Débouché du pont actuel et du pont projeté. Elévation du pont projeté". Relevé à la plume des Ponts et Chaussées, 1910, éch. 1 : 200. 275 x 860 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Projet de reconstruction du pont de Verdun : 1er emplacement proposé, légèrement en aval de la situation actuelle : plan. Relevé aquarellé, par l'ingénieur des Travaux publics municipaux, présenté par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Renaud Bernard, 4 fév. 1933, éch. 1 : 2000. (AC Angers : 1-O-98);Projet de reconstruction du pont de Verdun : 2ème emplacement proposé, dans l'axe du boulevard Descazeaux : plan. Relevé aquarellé, par l'ingénieur des Travaux publics municipaux, présenté par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Renaud, Bernard, 4 fév. 1933, éch. 1 : 2000. (AC Angers : 1-O-98);Projet de reconstruction du pont de Verdun : 3ème emplacement proposé, entre l'avenue de l'Ecole des Arts et Métiers et la place Molière, plan. Relevé aquarellé, par l'ingénieur des Travaux publics municipaux, présenté par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Renaud, Bernard, 4 fév. 1933, éch. 1 : 2000. (AC Angers : 1-O-98);La ville, cité et université d'Angers : vue cavalière de la ville depuis le nord (amont), détail sur le Grand pont et le pont de la Tannerie situés au second plan. Gravure, par Vandelant, Adam (peintre), 1576. (Musées d'Angers : AMD 1283);Angers. Les Grands Ponts : vue en amont. Dessin à la mine de plomb et aquarelle, [n. s.], dernier tiers du 18e siècle. (Musées d'Angers : MA IV R 236, inv. Labalte 537);Vue des Ponts d'Angers dans l'année 1807 : le Grand pont vu depuis l'aval, quelques années avant la démolition des maisons et de la pyramide. Dessin à la plume, encre et lavis, [n. s.]. (Musées d'Angers : récol. 918.601, inv. Labalte 538);Maison Bordillon : élévations des deux dernières maisons subsistantes sur le Grand pont, côté aval près de la rive droite. Photogr., d'après un dessin de Hawke, Peter, [v. 1836]. (AD Maine-et-Loire : 15 Fi);Le Grand pont : élévation amont depuis la rive droite. Dessin à la mine de plomb, par Benoist, Félix (peintre, dessinateur, lithographe), [av. 1843]. 205 x 125 mm. (Musées d'Angers : MBA 76.33.18, inv. Labalte 492);Angers. - Vue sur la Maine vers la Doutre : vue d'aval du pont depuis le quai Ligny. Carte postale, par Laroute, Valentin (photographe), début 20e siècle. (AC Angers : 4 Fi 265);Angers. Le pont du Centre, probablement durant les inondations de 1904. Carte postale, par Laroute, Valentin (photographe), [début 20e siècle]. 89 x 139 mm. (Coll. part. Luc Simon);Angers, Fête de la Victoire - le pont de Verdun : vue d'aval du pont pavoisé depuis le quai des Carmes. Carte postale, par Laroute, Valentin (photographe), 1919. (AC Angers : 4 Fi 913);La passerelle en cours d'aménagement par les américains sur les arches de la rive droite, lors de la Libération, vue depuis la rue Beaurepaire. Photogr., par M. Parfait, 11 août 1944. 160 x 118 mm. (Coll. part. Michel Lemesle);Les deux premières arches côté rive droite, détruites par les Allemands lors de la libération d'Angers le 10 août 1944, avec la passerelle provisoire, vue d'aval. Photogr., par Evers, Jean (photographe), [1944]. 120 x 148 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Les deux premières arches côté rive droite, détruites par les Allemands lors de la libération d'Angers le 10 août 1944 : vue d'aval de l'échafaudage à hauteur de la deuxième arche. Photogr., par Evers, Jean (photographe), 15 oct. 1945. 125 x 127 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Les deux premières arches côté rive droite, détruites par les Allemands lors de la libération d'Angers le 10 août 1944 : vue de l'intérieur du cintre de la deuxième arche. Photogr., par Evers, Jean (photographe), 15 oct. 1945. 126 x 126 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Les deux premières arches côté rive droite, détruites lors de la libération d'Angers le 10 août 1944, en cours de reconstruction : exécution du bandeau aval de la deuxième arche. Photogr., par Evers, Jean (photographe), 15 oct. 1945. 125 x 126 mm. (DDE Maine-et-Loire : service des grands travaux);Les deux premières arches côté rive droite, détruites par les Allemands lors de la libération d'Angers le 10 août 1944 : vue d'amont des deux arches reconstruites. Photogr., par Evers, Jean (photographe), [v. 1946]. 125 x 175 mm. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux);Les deux premières arches côté rive droite, détruites par les Allemands lors de la libération d'Angers le 10 août 1944 : vue depuis l'aval du bandeau et de l'intrados de la voûte de la première arche reconstruite. Photogr., par Evers, Jean (photographe), [v. 1946]. 125 x 122 mm. (DDE Maine-et-Loire);Vue d'ensemble du pont en amont depuis la rive gauche, avant la création de la voie expresse sur berge. Photogr., par Le Courrier de l'Ouest, 4 sept. 1962. 126 x 177 mm. (Coll. part. Michel Lemesle);Reconstitution du Grand pont au XVe siècle. Maquette, par Camut, Guy (maquettiste), 1995, éch. 1 : 100. (Musées d'Angers);Reconstitution du Grand pont à la fin du XVIIIe siècle. Maquette, par Camut, Guy (maquettiste), 1995, éch. 1 : 100. (Musées d'Angers);Documents figurés annexes Angers - Le Pont de Verdun. La rue Baudrière : la chaussée du pont depuis l'angle du quai Robert Fèvre et de la rue Beaurepaire. Carte postale, par P. C. (photographe), [début 20e siècle, ap. 1916]. (Coll. part. Trégard);Angers - Le Pont Beaurepaire vers la Cathédrale et le Château : vue amont depuis le quai Robert Fèvre. Carte postale, par Laroute, Valentin (photographe), [début 20e siècle]. (Coll. part. Trégard);Angers (M.-et-L.) - Pont sur la Maine et déchargement du charbon : vue aval depuis le quai Ligny. Carte postale, [début 20e siècle]. (Coll. part. Trégard);Vallandri. Angers.- Vue générale prise du Château : élévation en aval du pont au premier plan. Carte postale, [début 20e siècle]. (Coll. part. Trégard);La chaussée du pont de Verdun depuis l'angle du quai Ligny et de la rue Baudrière. Photogr., [n. s.], [début 20e siècle]. (AD Maine-et-Loire : 11 Fi 2282);Vue en aval des quatre dernières arches côté rive droite depuis le quai Ligny. Photogr., [n. s.], [3e quart 19e siècle]. (AD Maine-et-Loire : 11 Fi 1926);Angers. Rue et statue Beaurepaire - Pont du Centre, vue de la chaussée vers la rue Beaurepaire dans la Doutre. Carte postale, par Laroute, Valentin (photographe), [début 20e siècle]. 89 x 139 mm. (Coll. part. Luc Simon);La passerelle aménagée (Pont Bailey) par les Américains sur les arches du pont rive droite, vue de la chaussée vers la Doutre. Photogr., 1944. 127 x 180 mm. (Coll. part. Michel Lemesle);Maison de Grégoire Bordillon sur le pont du Centre, détruite en 1837, élévation sur le pont. Reproduction photographique d'un dessin. par M. Letz. In : GUERY, Augustin, abbé. Angers à travers les âges, Angers : Siraudeau, 1913;Jeton du maire Michel Gohin, revers : le Grand pont (à droite) et le pont des Treilles (à gauche), avec la cathédrale en arrière plan, vue depuis la rive droite. Jeton de présence, métal. (Coll. part. André Sarazin);Portrait du chanoine Urbain-Elie Cassin de la Loge (1714-1783), mort sur le Grand pont dont le parapet est visible derrière lui (le monument commémoratif est imaginaire). Huile sur toile, [s.n.], [v. 1783]. Donation aux Dames du Calvaire en 1785 (inscription portée au revers du tableau). (Musées d'Angers : MA VI R 90);Affiche de l'adjudication des travaux d'une arche cabrée. Affiche, 1651. (AC Angers : DD 23);Tarif des droits de péage et de pontonnage..., reproduction probable d'une pancarte affichée à l'entrée du pont. In : ROBERT, René. Recueil de privilèges de la ville et de la Mairie d'Angers, 1784, p. 1236. (AD Maine-et-Loire)

Bibliographie :

LABORATOIRE DE CHRONO-ECOLOGIE DE BESANCON. Etude dendrochronologique de bois provenant du Pont de Verdun à Angers (49). Rapport par Olivier Girardclos et Georges-Noël Lambert, 1996. 13 p. dactylogr., 17 fig;Notice sur l´historique du pont de Verdun (ancien pont du Centre), 1919. 8 p. dactylogr. (DDE Maine-et-Loire, service des grands travaux)