Vendée, Luçon

« Ville épiscopale et capitale maraîchine », selon l’expression de Louis Chaigne (écrivain vendéen), Luçon se distingue en premier lieu par la forte emprise territoriale du patrimoine religieux et sa qualité artistique. L’autre élément caractéristique est la présence d’un port (comblé dans les années 1970), relié à l’océan par le canal de Luçon. En outre, la demeure de la seconde moitié du XVIIIe siècle et l’architecture du XIXe, tant privée que publique, sont remarquables.

C’est dans la double perspective de la préservation de ce riche patrimoine et de la maîtrise intelligente du développement urbain que Luçon a fait l’objet de l’instruction d’une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Un Cahier du Patrimoine, fruit des recherches de 'inventaire, sera publié au cours des mois de mai et juin 2014


Inventaire réalisé en partenariat avec la ville de Luçon.


Partager cet article


Retour