Les faubourgs du Mans – La fabrique de la ville moderne

Commencé en 2017, l’inventaire du patrimoine des faubourgs du Mans, mené par la Région des Pays de la Loire en partenariat avec la Ville du Mans, se concrétise avec la publication de l’ouvrage Les faubourgs du Mans – La fabrique de la ville, en co-édition 303 – Région des Pays de la Loire.

La ville du Mans s’étend aujourd’hui sur plus de cinq mille hectares. Ce territoire urbain s’est constitué en élargissant progressivement l’emprise de la ville-centre sur la campagne environnante. La mutation des espaces périphériques s’est accélérée à partir de la Révolution. Les terres ont été vendues, morcelées et loties par des particuliers et plus tard par les pouvoirs publics, désireux d’encadrer l’urbanisation des faubourgs.
L’inventaire du patrimoine mené par la Région des Pays de la Loire s’est focalisé sur les quartiers de Sainte-Croix, Saint-Georges-du-Plain, Saint-Pavin-des-Champs et Pontlieue. Tous quatre constituaient autrefois des communes indépendantes, rattachées au Mans en 1855 et 1865. Leur histoire est complexe, comme en témoigne la variété des formes architecturales que l’on y découvre, des maisons de maître de la fin du XIXe siècle de l’avenue Bollée à la tour Cristal des Sablons, construite en 1974.

L’étude de ces territoires renouvelle le regard que l’on peut porter sur eux. Cet ouvrage dévoile les résultats de cette enquête approfondie. Il questionne questionne la manière d’habiter ces espaces faubouriens depuis la parcellisation des sols jusqu’à l’implantation d’équipements urbains.

L’ensemble de ces recherches fait également l’objet d’une exposition au musée Jean-Claude Boulard – Carré Plantagenêt du Mans à partir du 21 octobre 2023 et jusqu’au 5 mai 2024.

Les immanquables du livre

Les « mancelles »

La maison locale, appelée « mancelle » d’après le gentilé du Mans, est caractéristique de la maison de faubourg. La « petite mancelle » est composée d’un rez-de-chaussée avec un étage de comble pouvant être percé d’une lucarne. La façade sur la rue est percée d’une porte piétonne et d’une fenêtre. Une aile en retour dans le jardin arrière abrite les pièces de service. La « grande mancelle » reprend les mêmes principes avec un étage carré supplémentaire.

©P.-B. Fourny

La « Résidence du Parc »

Appelée ainsi du fait de sa proximité avec le jardin d’horticulture, l’immeuble est dessiné par Pierre Vago qui signe ici un immeuble proche du Mouvement moderne et assume ses accointances esthétiques et structurelles avec ses acteurs. Le souhait n’est pas uniquement de proposer un logement, mais bien de concevoir une nouvelle manière d’habiter qui réponde aux attentes contemporaines et aux enjeux du développement des immeubles collectifs. La « Résidence du parc » est livrée en 1963.

La Résidence du Parc depuis le jardin des plantes. ©P.-B. Fourny

L’île aux sports

Le complexe sportif, situé sur l’Huisne, résulte de l’aménagement de la ZUP des Sablons. Plusieurs structures sont aménagées : un stade d’athlétisme, trois terrains de football, des cours de tennis, un terrain de beach volley, un terrain de beach soccer, une aire de lancer de javelot et un site de kayak.

L’île aux sports et le lac artificiel des Sablons. ©P.-B. Fourny

LES FAUBOURGS DU MANS - LA FABRIQUE DE LA VILLE MODERNE

Collection Images Patrimoines en région
Cet ouvrage est coédité 303 / Région Pays de la Loire
Textes : Marie Ferey
Photographies : Pierre-Bernard Fourny, Thierry Seldubuisson, avec la participation d’Yves Guillotin, Paul Hamelin, Bruno Rousseau
Cartographie : Théo Ben Makhad

Septembre 2023 – 208 pages
Format : 24 x 29 cm
ISBN : 979-10-93572-95-6
20.00 €

>> Commander l'ouvrage sur le site de 303

POUR en découvrir plus

En direct #PDLPatrimoine